ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION

Le comité de rédaction du JESA lance un appel à proposition de numéros spéciaux.

En savoir plus >>
Autres revues >>

Journal Européen des Systèmes Automatisés

1269-6935
Revues des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 39/5-6 - 2005  - pp.579-604  - doi:10.3166/jesa.39.579-604
TITRE
Prise en compte de données subjectives dans l'étude de systèmes à composante humaine. Généralités et exemples en situations expérimentales

RÉSUMÉ
Les aspects liés au recueil et à l'exploitation de données subjectives provenant de l'étude de systèmes à composante humaine sont présentés ici dans un premier temps de manière générale. On donne quelques exemples rencontrés dans la littérature, notamment relatifs à la perception de la charge de travail ou aux jugements d'experts. On détaille ensuite deux expériences effectuées au LAMIH : la première concerne l'évaluation ergonomique du poste de travail bureautique, la seconde la construction de modèles de fonctions d'appartenance de « grand » et du connecteur « et ». Dans les 2 cas, on montre l'importance de préalablement étudier comment les individus utilisent le segment réponse, indépendamment des situations expérimentales dans lesquelles ils se trouvent. L'exploitation des données est effectuée via l'analyse des correspondances. Bien que de grandes différences interindividuelles existent, des modèles adaptés aux individus peuvent être construits, ceci notamment grâce à la possibilité de pouvoir considérer des données en « supplémentaires ». La discussion propose un parallèle entre « automatique classique » et « automatique humaine ».


ABSTRACT
Generally speaking we present aspects linked to obtain and investigate subjective data coming from human component system studies. We give some examples from the literature such as workload perception or expert judgements. Then two experiments performed in the LAMIH are presented: the fist one concerns the ergonomical evaluation of the office workplace, the second one the model building of membership function "large" and the connective "and". In both cases, we emphasise on the need to investigate first how individuals use the response segment, independently from experimental situations in which the individuals are. The data investigation is performed using the correspondence analysis. Even though there are large inter-individual differences, individual adapted models can be drawn, notably thanks to the possibility of considering data as "supplementary". The discussion proposes a parallel between "classic automatics" and "human automatics".


AUTEUR(S)
Pierre LOSLEVER, Anne-Pascale MAQUINGHEN

MOTS-CLÉS
données subjectives, posture assise, intersection, connecteur « et », expérience, analyse des correspondances, codage flou, codage adapté.

KEYWORDS
Subjective Data, Sitting Posture, Intersection, Connective

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (245 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier