ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION

Le comité de rédaction du JESA lance un appel à proposition de numéros spéciaux.

En savoir plus >>
Autres revues >>

Journal Européen des Systèmes Automatisés

1269-6935
Revues des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 36/8 - 2002  - pp.1079-1100
TITRE
Extension de la théorie du contrôle à la commande des systèmes de production

RÉSUMÉ
Nous proposons une approche de commande des systèmes automatisés de production basée sur la théorie du contrôle initiée par les travaux de Ramadge et Wonham. La théorie du contrôle permet une formalisation de la synthèse de la supervision. Malgré les nombreux travaux basés sur cette théorie, peu font référence à des applications réelles. Un regard critique sur les premières approches classiques d'application de la théorie du contrôle à la commande nous permet de constater : qu'il est souvent nécessaire de recourir au « bon sens » lors du passage de la synthèse à l'implantation de la commande, et que le concept de contrôlabilité de la théorie du contrôle peut s'avérer insuffisant dans le contexte de la synthèse de la commande. Ces problèmes nous conduisent à proposer une extension de la théorie du contrôle, en définissant le concept de la contrôlabilité relaxée (R-contrôlabilité), et en développant un algorithme pour la synthèse de la commande.


ABSTRACT
This paper presents a new automated manufacturing systems control approach based on the supervisory control theory (SCT). This theory, initiated by Ramadge and Wonham works, allows the formal synthesis of the supervision. Despite a great theoretical appeal, there are relatively few control logic applications based on SCT. A critical view on the existing applications approaches shows: that the transition from synthesis to implementation of the control is not systematic: supervisors are translated by "common sense" into a code that is compatible with the programmable logic controller, and that the controllability concept of SCT can turn out to be insufficient in the control synthesis context. These problems has led us to propose an extension of the SCT, by defining the relaxed controllability (R-controllability) concept, and by developing an algorithm for the control synthesis.


AUTEUR(S)
Mustapha NOURELFATH, Eric NIEL

MOTS-CLÉS
système de production, commande, synthèse, théorie du contrôle, automate, langage formel.

KEYWORDS
Production Systems, Control, Synthesis, Supervisory Control Theory, Automaton, Formal Language.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (136 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier