ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION

Le comité de rédaction du JESA lance un appel à proposition de numéros spéciaux.

En savoir plus >>
Autres revues >>

Journal Européen des Systèmes Automatisés

1269-6935
Revues des Systèmes
 

 ARTICLE VOL 46/4-5 - 2012  - pp.331-333
TITRE
INTRODUCTION

RÉSUMÉ

Depuis les années 1990, le domaine de la commande robuste a connu de nombreux développements. Il s’agit aujourd’hui d’un domaine mature qui entretient des relations fortes à la fois avec des domaines applicatifs, mais aussi avec d’autres communautés de chercheurs. Ce numéro spécial est composé de dix articles qui donnent une bonne vision des recherches développées ces dernières années dans le domaine de la commande robuste et de ses applications. Un équilibre entre contributions théoriques (quatre articles) et méthodologiques (six articles) illustre la richesse des problématiques traitées par la communauté française. Évolution des recherches en commande robuste Si la robustesse est une caractéristique intrinsèque de la commande par rétroaction, il reste nécessaire de la quantifier et de la garantir. C’est l’objet du domaine scientifique dit de la commande robuste. Ce domaine inclut des problématiques de modélisation incertaine, de synthèse de correcteurs et d’analyse de la robustesse de la boucle fermée. On trouve une grande variété d’approches pour ces problématiques qui ont cependant les caractéristiques communes suivantes. La modélisation vise à définir les incertitudes par des ensembles de réalisations possibles et à leur donner des métriques. L’analyse robuste vise à démontrer des propriétés pour les plus grands ensembles d’incertitudes possibles, au sens des métriques choisies. Les développements théoriques visent à réduire autant que possible le pessimisme, c’est-à-dire l’écart entre ce que garantissent les résultats d’analyse et les véritables ensembles d’incertitudes admissibles. La synthèse robuste vise à générer des boucles fermées satisfaisant au mieux les critères d’analyse robuste. La conception finale d’une loi de commande suppose des allers-retours entre modélisation, analyse et synthèse. Les méthodes de synthèse sont dès lors appréciées au regard de leur capacité à réduire le nombre d’allers-retours et pour leur faible complexité calculatoire. La commande robuste a connu un fort développement dans les années 1990. Ces années ont été marquées par l’établissement de résultats majeurs tels que, entre autres : la modélisation sous forme standard où les incertitudes sont représentées par un bouclage sur un système linéaire ; la valeur singulière structurée, métrique pour les systèmes sous forme standard ; la mu-analyse et les contraintes intégrales quadratiques avec des résultats sans pessimisme pour certains cas ; la synthèse Hinfinie associée à des outils d’optimisation convexe sur des contraintes de type inégalités matricielles linéaires. Ces méthodes sont aujourd’hui disponibles sous forme de boîtes à outils logicielles et font partie de la formation des ingénieurs automaticiens.



AUTEUR(S)
Edouard LAROCHE, Dimitri PEAUCELLE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (74 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier